Hué : une ville souvent visitée en coup de vent, et pourtant …

J’ ai pris le train à Hôi An pour rejoindre Da Nang car le train longe la côte qui est très jolie et sauvage ! Le train ici c’est moins confortable que le bus et ça n’avance pas vite (il y’a seulement 75km qui séparent les deux villes et il a mis 3h!) mais ça vaut vraiment le coup d’oeil.

Hué est généralement survolée par les touristes d’après ce que j’ai pu voir sur les blogs, et c’est dommage car c’est vraiment une ville qui mérite de s’y attarder plusieurs jours! Après la folie de Da Nang et Hôi An, ça fait franchement du bien d’arriver dans une ville un peu plus à taille humaine et surtout plus calme!
J’ai passé un merveilleux séjour au « Hué Four Seasons », l’équipe est aux petits soins, l’homestay est super bien placé et pour 11€ la nuit que demander de plus ! Il y’a même une piscine pour se rafraîchir, et c’était vraiment utile vu la chaleur (36° mais un ressenti de 44°!)

J’ai loué un scooter pour deux jours (encore oui! mon mode de transport préféré ici, il faut faire attention à la circulation car il n’y a pas vraiment de règles mais pour être libre lors des visites et pour aller à la découverte des petits chemins il n y a rien de mieux !)

J’ai pris la matinée pour visiter la Cité Impériale de Hué qui est juste magique, chargée d’histoire! Inutile de prendre un guide m’avait conseillé la gérante de l’homestay, et en effet elle avait raison il suffisait de suivre les groupes organisés et leurs guides, parfois en Français, parfais en Anglais!

 » L’ancienne cité impériale se situe dans l’enceinte de la Citadelle royale. Construite au bord de la rivière des parfums à partir de 1805, celle-ci est entourée de larges douves qui délimitent sensiblement un carré sur un périmètre de plus de 10 km ainsi que de murs de 6 m de haut sur un périmètre de 2,5 km. La largeur des murs atteint par endroits 20 m. La citadelle est accessible par dix portes fortifiées, chacune munie d’un pont.

À l’intérieur de l’enceinte constituée par la citadelle, se trouvent les deux ensembles de la Cité jaune impériale et de la Cité Pourpre Interdite, séparée par sept barrières. Le site a souffert de l’attaque américaine de 1968 et a perdu de nombreux bâtiments. C’est essentiellement la Cité pourpre interdite, c’est-à-dire les bâtiments où vivaient l’empereur et sa famille, qui a été anéantie. » Source Wikipédia

J’ai terminé la journée à la plage à une vingtaine de minutes de la ville, au Beach Bar Hué, une plage privée ET propre, ce qui est assez rare donc un bon endroit pour profiter de l’air marin, des transats en bambou et du soleil! (entrée 100 000 VND soit 4€ et c’est déduit à hauteur des consommations)

Le lendemain entre deux ploufs dans la piscine, j’ai consacré la visite aux tombeaux des rois, je ne m’attendais pas à aussi impressionnant! Notamment le tombeau de Khải Định qui est le lieu de sépulture de l’avant-dernier empereur du Vietnam qui règna de 1916 à 1925.

Petit massage des pieds pendant une heure pour terminer ce sympathique séjour et surtout un restaurant à ne pas manquer, il s’agit plus d’une cantine pour Vietnamiens trouvée par hasard et se fut un de mes meilleurs repas au Vietnam!
Pour seulement 68 centimes d’euros j’ai pu tester certaines spécialités incontournables de Hué : Banh beo / Banh nam / Banh loc (crêpes à base de tapioca et cuites à la vapeur) Thanh Lieu Vegetarian Restaurant, 50 Nguyen Cong tru, Hué

Ravie d’être restée 3 jours à Hué ça permet vraiment de s’imprégner de la ville et de son atmosphère particulière!
Comme dans toute ville ici un tour au nightmarket est à faire bien sûr et pourquoi pas un tour sur les bateaux dragons sur la rivière aux parfums et puis les pagodes et tombeaux ce n’est pas ce qui manque ici pour les passionnés d’histoire.

2 Replies to “Hué : une ville souvent visitée en coup de vent, et pourtant …”

  • superbes photos tu pourrais te reconvertir comme reporter car tout est dit avec précision et passion. je vois que tu vas revenir avec des souvenirs pleins la tète super content pour toi a très bientôt bisoussssssss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *