Découverte d’Hanoï

Après 12h de vol me voici enfin au Vietnam !

Le passage à l’immigration se fait en 2 minutes top chrono, j’entends encore des Français demander aux douaniers si ils parlent Français…je rigole tellement ! Le Français de base ne sait même pas parler Anglais mais ne comprends pas pourquoi à l’étranger on ne parle pas sa langue ah ah ah !

Bref, je récupère mon sac (hum quelle belle idée j’ai eu d’acheter une housse de transport! indispensable pour le garder en bon état et en sécurité)

Le taxi de l’auberge m’attends, et là je me dis : ça y’est j’y suis ! Premier voyage en solo à l’étranger ! Et pourtant je suis toujours sereine, ce premier jour n’aura fait que confirmer que je touche du doigt mon rêve, et c’est ça l’essentiel, juste ça!

J’avais lu que la conduite à Hanoï est spéciale, oui effectivement, on passe dans des rues improbables, on évite de justesse des centaines de scooters et vélos, et enfin on arrive à l’auberge de jeunesse.
Un petit café n’est pas de refus, ça fait 48h que je n’ai pas dormi !

J’ai seulement réservé les deux premières nuits de mon voyage et je ne regrette pas, pour l’arrivée c’est confortable de savoir où on va dormir! En revanche cette première journée confirme mon choix de vouloir vivre et voyager au jour le jour, de rester ouverte aux opportunités et rencontres !

L’auberge propose à ses nouveaux arrivants un free walking tour, et c’est pile ce qu’il me faut !
Juste me laissée guider à travers l’effervescence de la capitale du Vietnam ! (l’offre d’hébergement est dense à Hanoi, mais je recommande le lieu où j’ai séjourné, j’ai adoré mon auberge. Entre 5 et 9€ la nuit « Old quarter view Hanoi Hostel »)

On passe des rues embouteillées, à des marchés immenses où on peut vraiment trouver tout ce qu’il y a sur cette terre, Hanoï a la particularité d’avoir des rues commerçantes centrées sur un thème spécifique, on a la rue des ustensiles de cuisine, la rue des gâteaux apéritifs, la rue des paniers tressés… La vie ici c’est vraiment dans la rue, tous les Vietnamiens mangent sur un bout de trottoir assis sur une mini chaise, la nourriture est omni présente. Bon il faut savoir qu’ici ils mangent du chien…alors non les petits cochons grillés que tu vois dans la rue en fait ce ne sont pas des cochons…mais bon je suis rassurée à priori je ne devrais pas en manger sans le savoir vu que c’est une viande plus chère que les autres et qu’elle est réservée à des occasions particulières… j’espère ! lol

Pont Long Bien

On part à la découverte des chemins de fer d’Hanoi, on traverse le mythique pont Long Bien et …on se retrouve au milieu de bananeraies !

Hanoï est vraiment la capitale de tous les contrastes, une ville qui bouillonne et qui pourtant a ses endroits paisibles à quelques pas de ce centre agité, une ville qui compte 7 millions d’habitants mais toujours pas de métro, on comprends donc pourquoi le train prends une place si particulière!

Nous allons également boire un verre dans la fameuse rue du train, c’est vraiment une expérience à vivre de voir le train passer juste devant soi alors que 5 minutes auparavant des chaises et tables étaient installées et tout le monde buvait ou grignotait quelque chose !

Une première journée déjà bien remplie en images toutes plus dépaysantes les unes que les autres ! Un premier contact avec les Vietnamiens dont un en particulier qui m’a marqué…ça fait 8 mois que le guide qui nous a fait découvrir la ville apprends tout seul le Français à l’aide d’une application…et il parle mieux Anglais que moi lool !

Je retiendrai surtout que les voyages en solitaire favorisent les rencontres avec les locaux et aussi les autres voyageurs…j’ai fais le tour du monde en une journée seulement, je ne compte pas les Indiens, Américains, Suisses, Australiens et Français rencontrés !

Je me suis retrouvée à changer des dollars avec un Australien oui parce que j’ai eu beau partir avec 3 cartes bleues (moi prévoyante?!) ben aucune ne fonctionnait dans les deux banques testées loool, heureusement que j’avais retiré des dollars à l’aéroport avant de partir …mais comment dire qu’une bière à 25 000 dongs (1 euro ou dollar) ben ils n’avaient pas de quoi me rendre la monnaie sur 20 dollars !

Le soir on a été un petit groupe à suivre une Londonienne qui voulait tester le meilleur Bun Cha d’Hanoï, et je confirme et valide le restaurant  » BUN CHA TA  » ! (21 Nguyễn Hữu Huân, Lý Thái Tổ, Hoàn Kiếm, Hà Nội)


Un bouillon plein de saveurs, des vermicelles, des nems, du porc frit, de la menthe etc..bref un vrai régal la gastronomie Vietnamienne !

Après une grosse journée et un repas il est temps de rentrer dormir…et puis l’appel du marché de nuit est plus fort ! Nous voilà donc au milieu du marché, entre ceux qui chantent, dansent, mangent ou négocient, bref il y a de la vie et ça fait tellement de bien ! Des instants de vie simple, mais des émotions et des rencontres que j’ai envie de garder à jamais !

Bref et ce n’était que le premier jour …

4 Replies to “Découverte d’Hanoï”

  • Bravo pour cette lecture matinale j ai l impression de voyager avec toi j adoreeeeeeee. J entends les bruits je sens les odeurs incroyable merci merci petite Angélique et bon vent pour la suite bisous
  • Je me projette déjà dans mon futur voyage fin septembre… Le resto se trouve où? Je vais te suivre et te suivre encore… Merci
    • Ravie que ça vous plaise ! Le restaurant c’est  » Bun Cha Ta  » 21 Nguyễn Hữu Huân, Lý Thái Tổ, Hoàn Kiếm, Hà Noi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *