Les incontournables de la région d’Hiroshima : Miyajima et immersion dans le temple zen Shinshoji

J’ai adoré la région d’Hiroshima qui est moins touristique que ce que j’ai pu voir jusqu’à maintenant.

J’ai passé deux jours sur l’île de Miyajima, l’île des dieux où il est interdit de naître ou de mourir…
Le célèbre Torii est un des monuments les plus photographiés du Japon ! J’ai assisté au coucher du soleil et c’était vraiment un moment magique. Comme sur toutes les petites îles, le soir est un moment privilégié car les touristes sont pour la plupart venus seulement pour la journée.

J’ai visité un des temples le plus connu de la région, le Daisho-in qui est aussi le point de départ de la randonnée vers le Mont Misen.
L’ascension est difficile car en pleine montagne et surtout il faisait très chaud ! Mais quelle vue magnifique une fois qu’on a atteint le sommet!

Les daims se baladent en liberté sur l’île et ne sont vraiment pas sauvages ! Ils s’approchent de nous pour voir si il n y aurait pas de la nourriture dans nos sacs!

La spécialité de l’île ce sont les huîtres, le Mont St Michel est d’ailleurs jumelé avec cette région!
Pour le côté sucré, les petits gâteaux en forme de feuille d’érable si réputés ne sont en fait que de simples biscuits fourrés, rien d’extraordinaire!

Miyajima, une parenthèse très agréable à seulement 1h d’Hiroshima. Si le temps le second jour l’avait permis, j’aurai aimé découvrir les petites criques de l’île et me baigner dans les eaux cristallines!

Mon second coup de coeur va au temple Shinshoji situé près de Fukuyama. Un lieu magnifique pensé pour ceux qui veulent approfondir leurs connaissances ou expériences en matière de bouddhisme.
J’ai réalisé une journée d’initiation au courant zen du bouddhisme (4600 yens) accompagnée d’un moine qui m’a fait découvrir les différents rituels.

On a commencé par des chants de soutra et 40 minutes de méditation. Puis j’ai participé à un repas pris habituellement par les moines : le UDON. Ce sont de grosses pâtes faites maisons que l’on accompagne de légumes, bouillon et herbes. Chaque bol est dédié spécifiquement à certains ingrédients et il faut suivre un certain ordre avant de commencer à manger.

Je me suis également essayé à la calligraphie et on a terminé la journée par la cérémonie du thé.

Quoi de mieux pour terminer la journée que de profiter de l’Onsen du temple? Ces bains Japonais sont très agréables pour se relaxer au plus près de la nature. Déconnexion garantie après cette journée!

One Reply to “Les incontournables de la région d’Hiroshima : Miyajima et immersion dans le temple zen Shinshoji”

  • toujours très belles photos je vois que tu es heureuse de voir et raconter tes découvertes tu accomplis tes rêves en plus tu es magnifique (très belle sur la première photo. Papa est fier de toi fais nous encore rêver par tes innombrables voyages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *