Voyage dans le temps à Hiroshima …

Je ne savais pas à quoi m’attendre en arrivant à Hiroshima, la première impression à mon arrivée, c’est de découvrir une ville paisible, à taille humaine où l’on s’y sent bien. J’adore les tramways et c’est le principal moyen de transport dans la ville. Arrivant depuis Kyoto en bus de nuit, j’ai choisi de dormir dans un capsule hôtel, on laisse ses affaires à l’entrée et tout nous est fourni, du pyjama à la brosse à dents en passant par les produits de beauté, une belle expérience et surtout une solution utilisée par de nombreux Japonais qui finissent tard le travail et qui n’ont plus aucun transport pour rentrer chez eux.
J’ai découvert des endroits magiques dans la région d’Hiroshima, mais il me semblait important de dédier dans un premier temps un article entier à cette ville..

On remonte le temps : 6 Août 1945, 8h15 …
Le jour de ma visite d’Hiroshima je m’apprête à prendre une des plus grandes claques de ma vie, les nuages sont bas, le brouillard pèse sur les forêts entourant la ville, une atmosphère particulière règne…
Dès que je franchis l’entrée du Peace Memorial Museum, ma gorge se noue et j’en ai déjà des frissons!
Je n’ai jamais été aussi émue et bouleversée par un musée que ce jour là, l’audio guide me permet de plonger au cœur de l’histoire d’Hiroshima avant et après ce fameux 6 Août 1945.
Les larmes montent très vite à l’évocation de l’explosion de la bombe A qui a changé à jamais le visage de la ville, 250 000 morts, des milliers de vies brisées et changées à tout jamais.

Le dôme de Genbaku est le seul édifice ayant survécu à l’explosion de la bombe atomique…et pourtant le bâtiment qui l’abritait se situait à seulement 150 mètres de l’hypocentre, le dôme est aujourd’hui le symbole de la ville.

Dôme de Genbaku

Les histoires que l’on peut découvrir au sein du musée au travers des photos et des récits sont toutes plus bouleversantes les unes que les autres.

J’ai été particulièrement touchée par l’histoire de ce petit garçon de presque 4 ans qui faisait du tricycle au moment de l’explosion… il succomba de ses blessures la nuit même. Son père ne voulant pas se séparer de son petit garçon, l’a enterré dans le jardin familial avec son tricycle…puis quelques années après il s’est décidé à faire reposer son fils dans un cimetière et a fait don du tricycle au musée..

Il y a aussi l’histoire de ces deux frère et soeur qui ont commencé à perdre leurs cheveux quelques jours après l’explosion… Toru est décédé 4 ans plus tard à l’âge de 11 ans et Aiko décéda 20 ans après à l’âge de 29 ans…

Cet homme qui a perdu la vue 15 ans après…la tristesse et la profondeur de cette photo m’a énormément marqué.

Un mémorial qui prends aux tripes, choquant, dur mais aussi beau par son hommage aux victimes et avec un message : continuer à vivre dans la paix, ne jamais oublier…

 » Peace for all generations to come » hommage rendu par des enfants Japonais via la construction d’une statue et tout autour des milliers d’origamis y sont accrochés…

Hiroshima est une ville qui gardera à vie les stigmates de la seconde guerre mondiale mais qui est résolument tournée vers l’avenir. Dans de nombreux lieux de la ville, des monuments ou œuvres d’art prônent l’ouverture, le positivisme et la paix, une ville à découvrir une fois dans sa vie!
Si seulement les horreurs du passé pouvaient servir d’exemple pour notre présent et avenir..

2 Replies to “Voyage dans le temps à Hiroshima …”

  • J’ai aussi pleuré à Hiroshima 😥😥
    J’ai aussi encore à l’esprit cet extraordinaire message de paix que transmet ce musée. Lorsque j’ai posé mon petit origami, mon cœur battait tellement fort. J’ai en mémoire aussi cette photo si symbolique de Barack Obama lors de sa visite à Hiroshima, serrant la main du Président Japonais….Tu as raison, si seulement ces horreurs du passé pouvaient servir d’exemple.
    Je t’embrasse très fort 😘

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *